P1

Le patrimoine

          L'église Saint-Jean-Baptiste date de la période gothique, mais remaniée en 1837. L'église fut donnée au monastère de Saint-Emilion en 1110; c'est au début du XVème siècle que  furent ajoutés les deux bas-cotés; le chevet est déplacé à 23 mètres plus à l'est. Le nouvel édifice mesure 24,50 mètres sur 53; dès la fin de ces travaux, l'édifice fut dédié à Saint-Jean-Baptiste; la chapelle de la vierge date de 1841 et le clocher de 1853/1859. Une relique de la Sainte-Epine est conservée dans un coffre fort au coté de la relique de Sainte-Croix. Le retable baroque surmonte l'autel de la chapelle de la Sainte-Vierge. La niche du corps central abrite une Vierge à l'Enfant.

            La Tour de l'Horloge, la tour Richard est un vestige des remparts du XVème siècle. il domine le confluent de l'Isle et de la Dordogne; cette tour qui flanquait l'une des portes de la bastide contituait avec ses meurtrières un système de défense très efficace. Un toit en ardoise la coiffe, une cloche surmonte l'ensemble.

           La maison Belliquet   7 rue du Président Carnot, XVIème siècle, tour quadrangulaire avec escalier intérieur, flanquée d'une échauguette qui repose sur un cul-de-lampe à moulure.

           L'Hôtel de Ville date des  XVème et XXème siècles. Au XVème, il abrite le siège de la jurade; il comportait la chapelle du couvent des Cordeliers. C'est au XXème siècle que trois architectes restaurent l'édifice dans le goût néo-gothique. La façade est ornée de croisées habillés de vitraux et des frontons de lucarnes. Les orateurs disposent d'un balcon pour s'adresser à la foule. C'est au second étage que se trouve le Musée des Beaux-Arts..

          Les arceaux ou couverts sont édifiés du 16ème au 19ème siècles; ils supportent de très beaux appartements avec balcon en fer forgé.

          La Chapelle de Notre-Dame-de-Condat  date d'avant le 15ème siècle et du début du 20ème. Cet édifice mi-roman mi-gothique est élevé à la demande d'Eléonore d'Aquitaine; à l'extérieur le portail est surmonté d'une Vierge à l'Enfant. La nef est décorée d'une Vierge assise à l'Enfant du 15ème siècle, en pierre, classé par les monuments Historiques. La cloche du 16ème siècle est également classée.

         Le Musée des Beaux-Arts, quelques tableaux, nous y rencontrons le Christ chassant les marchands du Temple 17ème siècle, Trois Têtes de Vieillards 1618/1620, Vue du port de Libourne 1879, la France éplorée devant le buste de Louis XVI, Nu couché du xxème siècle.

         L'église Notre-Dame de l'Epinette 1875 et 1986, érigée sur l'emplacement d'une chapelle du 13ème siècle; elle a été construite hors des murs de la ville pour recevoir la Sainte-Epine; c'est également Eléonore d'Aquitaine qui en a décidé la construction; édifice néo-gothique, son clocher a été reconstruit en 1986; le choeur est orné de vitraux sur lesquels figurent les blasons des grands personnages venus honorés la Sainte-Epine.

         La Chapelle du Carmel, la façade est soulignés de pilastres canelés ç chapiteaux corinthiens; une certaine idée de verticalité est renforcée par une haute porte surmontée d'une rose et d'une niche au sommet. Elle est fondée par l'Abbé Charrier, curé de Saint-Baptiste en 1840.

         La Caserne Lamarque 1718 et 1828; c'est entre 1874 et 1922 que le 15ème dragons occupe le quartier de cavalerie, le quartier Lamarque du nom de Maximilien Lamarque, général de division qui participe aux campagnes de la Révolution et de l'Empire; c'est au 15, place Joffre; ce sont plusieurs bâtiments symétriques en pierre; le bâtiment principal possède une voûte en bois; elle fut le siège de l'école nationale d'instruction des élèves-officiers de réserve du service de santé des armées, puis de l'école de gendarmerie; en 2013, ce bâtiment a été racheté par la ville de Libourne et la Communauté d'Agglomération du Libournais. En dernières nouvelles (2014) et après de nombreuses études, il semblerait que s'installeraient un pôle de congrès ouvert à des conventions de 600 à 700 personnes, un pôle hôtelier haut de gamme avec restaurants, coté viticole, un bar à vins de 600 m2, un village à vins, un pôle administratif avec la sous-préfecture, la Cali et enfin un pôle culture avec auditorium, exposition du centre nomade Pompidou à l'instar du Louvre de Lens.

        Le kiosque à musique,en son temps il accueille la musique militaire, ainsi que d'autres musiques libournaises.

        La Caisse d'Epargnecréée en 1835 marque la prospérité de la ville et lui donne une position financière de premièr ordre derrière Bordeaux; elle fût inaugurée en 1908.

        La manufacture Vandebrande, place Jean-Moulin, est une ancienne verrerie et faïencerie qui date de 1749; construite sur un site dont le sous-sol est un terrain riche en sable quartzeux pour la fabrication du verre et en argile necessaire à la confection des briques de four; c'est devenu une habitation.

        L'usine de chaussures dites la manufacture de Balland, 4 rue de la belotte, date de la fin du 19ème siècle et 1985, elle produit jusqu'en 1960 des chaussons à semelles de feutre dit "charentaise"; à l'heure actuelle ils abritent des bureaux.

        Le Duc Decazes 1819/1886, ministre des affaires étrangères de Louis XIII, il fut également ambassadeur et référendaire de la chambre des pairs entre 1830 et 1849; également maire de Libourne; il possédait une grande propriété à Bonzac, vers Saint-Denis-de-Pile.

        Le Grand Pont, tout en pierre, date du 19ème siècle; neuf arches et 220 mètres de long; en venant de Bordeaux il permet de franchir la Dordogne; il fut inauguré en 1824.

        Le marché couvert, rue Montesquieu, date du 20ème siècle; ancien théatre, il est construit à l'emplacement de l'église de la bastide; il est agrandi et aménagé dans les années 1970.

        Le pont de Fronsac fut construit en béton précontraint vers 1955; il relie Libourne à Fronsac et enjambe l'Isle.

        Le café de l'Orient fut créé en 1861 par Pierre Bleizac; à cette époque il fut l'établissement le plus huppé de la ville de Libourne.

 

               à suivre,

les catégories, P2, le vignoble libournais, Libourne ville propre, les transports........

 


 

 

Commentaires (4)

1. BHW (site web) 03/04/2017

Highly descriptive blog, I enjoyed that bit. Will there be
a part 2?

2. Lancejek 22/01/2017

uk432 om3893 Levitra dx3631

3. vivrealibourne (site web) 24/09/2015

Bonjour Jacqueline,
Bien reçu ton commentaire, les images qui correspondent aux descriptions faites dans la catégorie P1"patrimoine" sont visibles dans "album photos" des pages 1 à 9; le but de ce site est de montrer des images, les textes ont moins d'importance. Merci pour cette remarque; bises, Jean

4. Jacqueline (site web) 21/09/2015

Bonjour Jean, Bon photographe que tu es, pourquoi ne mets-tu pas des photos des endroits dont tu fais références? Cela aiderait ceux qui ne sont jamais venus à Libourne, ou était de passage. Bise Jacqueline

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau