N°21 _ KooZumain, c'est à la gare de Libourne.

Qui aurait pu prévoir, il y a quelques années, l'installation de machines à coudre, de fers à repasser et d'aiguilles dans les 120 m2 de l'ancien buffet de la gare de Libourne; et bien c'est le défi d'Annie qui forme des élèves à la couture avec des tissus recyclés; tissus récupérés chez un founisseur de fripes et un partenariat avec le SMICVAL, société de valorisation de déchets; celui-ci recycle par jour plus de 10 tonnes de vieux tissus et vêtements de toutes sortes. C'est dans cette montagne de produits qu'Annie, ancienne costumière, en récupère gratuitement plus de 25 kgs par semaine; un véritable trésor avec lequel ses élèves créent des pièces uniques tout en se formant à la couture, cours de piqûre, découpe et ajout de tissus; le vétement constitué sera mis en vente à la boutique de KooZumain. Le projet d'Annie est également de caractère artistique: dans ses ateliers, qui sont gratuits, son objectif est d'inventer des pièces de collection entre costumes et vêtements de couturiers. Des expositions "vêtements et tissus"sont en projet dans les locaux de KooZumain.

Le sujet suivant semble avoir peu de rapport avec ce qui précède, mais ce que nous vivons à l'heure actuelle mérite que l'on s'y penche quelque peu; un terrible virus fait d'importants dégâts sur la planète, et nous, comme les autres peuples d'ailleurs, sommes concernés par certains sujets, des problèmes de sécurité que nous devons respecter, tel l'emploi régulier de masques  pour nous protéger l'un par rapport à l'autre; sujet important certes mais qui n'avait pas été vu dans son ensemble par nos politiques; devant les difficultés à nous approvisionner, il a fallu employer le système D, pour en fabriquer; ce qu'a compris bon nombre de nos concitoyens, et KooZumain en particulier dans notre région. Pour satisfaire la demande Annie a recruté un certain nombre de couturières qu'elles soient professionnelles ou amateurs et, installées et confinées dans ses ateliers , toutes se sont rapidement mises au travail pour satisfaire un besoin absolument indispensable; une véritable action bénévole et solidaire que toute l'association a su mettre en route pour satisfaire un besoin impérieux. A l'heure actuelle les ateliers ont mis en veille leur activité normale et consacrent tout leur temps au service de notre santé. Nous ne pouvons que remercier toutes ces bonnes volontés.

 

 

 
Ajouter un commentaire